Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 23:42

"Excusez-nous" est un récit que je voulais partager avec vous.

Il m'a été envoyé et écrit par Anne, adoptante de la Ebby.

 

De Gauche à Droite : Simonetta, Cristina, Anne et Ebby

De Gauche à Droite : Simonetta, Cristina, Anne et Ebby

Excusez-nous
(Les chiens du camion)

Nous sommes deux Galgos bringés
Ce que nous avons vécus en Espagne
Personne ne pourrait le croire,
Ni même l'imaginer
Affamés, battus, humiliés
Pour l'honneur ou le déshonneur de nos "maîtres".
Sortis de cet enfer parce qu'un regard
S'est posé sur notre misère.
Nous ne voulons pas déranger
Excusez-nous d'être nés.
Ensemble dans un même box
Nous avons été nourris, soignés
Pendant des mois............
Un matin,
On nous a installés dans une cage
La cage dans un camion.
Nous y sommes nombreux
Et nous avons peur
Si peur.........
Vers quel destin sommes-nous emmenés ?
Quelle somme de souffrances devrons-nous encore endurer ?
Après deux jours et deux nuits interminables
Le camion s'est arrêté, la porte s'est ouverte.
Dehors il fait noir et froid.
Nous tremblons tant
Que notre geôle fait un bruit terrible
Qui nous effraie un peu plus.
Nous nous lèchons la tête mutuellement
Pour nous rassurer.
Mais rien ne peut arrêter
Les tremblements incontrôlables
De nos corps meurtris.
Nos yeux exhorbités
N'osent croiser ceux des humains qui nous font face
Le vieux Galgo noir dans la cage sous la notre
Ne cesse d'aboyer
Sa façon à lui d'exhorter ses peurs, de raconter son martyr
Un cri sans fin dans la nuit
Pour dire :
Nous ne voulons pas déranger
Excusez-nous d'être nés.
Christina de sa voix douce tente de nous rassurer
Elle nous explique que le bonheur est au bout du chemin
Mais peut-on encore donner un peu de confiance aux humains
Eux qui nous ont tant faits souffrir ?
Nous ne voulons pas déranger
Excusez-nous d'être nés.
Demain nous aurons un nom, une famille
Qui nous donnera de l'affection, de l'importance
Juste parce que nous sommes nous, des Galgos
Au fil du temps et de l'amour reçu,
Nous n'aurons plus jamais à nous excuser d'être nés.................

A.K

LES CHIENS DU CAMION : EXCUSEZ-NOUS

C'est moi EBBY, Nonnnnn rassurez-vous je ne suis de nouveau derrière des barreaux, je suis dans le jardin de ma tante.

Hé oui ! je ne suis plus seule au monde, j'ai une famille maintenant.

 

Mon rêve de toujours, c'est enfin réalisé

Repost 0
Published by GALGO78 P/NATHALIE - dans Poêmes
commenter cet article
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 22:12

    07 12 2012 Gonzo 1                                                                                                         

 

 

 

Dans la neige
les galgos dansent,
se dandinent,

Sur le grand tapis blanc.

    

 

 

 

 Tombe, tombe la neige,

Les flocons tournent comme un manège, 07 12 2012 Tigra 8

Poudreuse, elle se laisse glisser,

Sous tes pattes de galgo,

Tu l’as fait virevolter

Sous tes dérapages joyeux.

 

 

 

 

 

07 12 2012 Fuego et la neigeLa neige est fine,

Elle joue avec l’air et le vent

Toi galgo, tu t’engouffre dedans,

Entend le chant craquelant du  sol

Sous tes pas de course.

 

 

 

La neige est une fée,

Tombée des nuages,

Avec ses parfums cachés 07-12-2012_Freeckles_1.jpg

Qui te font rêver,

 

A la fois si douce, légère et endurcie

Comme toi Galgos

Elle sait disparaître dans la chaleur

Transparente du soir,

Comme toi Galgo, qui sait s’effacer

Tout en gardant espoir

                           D’un jour Meilleur

07-12-2012_Gonzo_4.jpg

 

 

Repost 0
Published by GALGO78 P/NATHALIE - dans Poêmes
commenter cet article
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 21:05

Je voulais partager avec vous ce beau poeme dédié à nos Galgos. Merci à CAROL

 

 

A toi qui fut mon maitre, toi le galguero,

Je t'ai servi loyalement, je t'ai aimé,

Malgré les souffrances que tu m'as fait endurées.

Je ne connaissais rien du bonheur,

Je ne connaissais rien de la vie,

Rien que les coups et la faim.

Pour une chute, une proie ratée,

Tu m'as battu, torturé,

Et abandonné dans un fossé.

Un ange est passé, m'a emmené,

Il a pansé mes blessures avec tendresse,

Avec des mots d'amour, il a pansé mon âme.

Maintenant grâce à cet ange,

Je connais le paradis, je connais le bonheur,

Je connais la vie.

Grâce à lui, je peux t'oublier sans remords,

A tous ces anges qui sauvent mes frères de misère,

Vous tous qui vous battez pour nous.

Je vous dit

MERCI

Repost 0
Published by GALGO78 P/NATHALIE - dans Poêmes
commenter cet article
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 14:00

Galgo-derrire-la-grille--Medium-.JPG

Je suis mort ce jour-là, si ce n'était pas vous
J'aurais renoncé à la vie, si ce n'était pas pour vos yeux aimables
J'aurais utilisé mes dents dans la crainte, si ce n'était pas vos mains douces
J'aurais quitté cette vie, croyant que tous les êtres humains ne se soucient pas 

   

Estimant qu'il n'y a rien de tel Esmeralda--Medium-.JPG
Que les cheveux non feutrés
La peau qui n'est pas aux puces mordu
Ta bonne nourriture et un lit pour dormir
Quelqu’un un jour pour m’aimer

 

Pour me montrer que je mérite, de l'amour juste parce que j'existe
Vos yeux pleins de bonté, de votre sourire affectueux, vos mains douces
Votre grand coeur m'a sauvé

DSCN8559 (Medium)Tu m'a sauvé de l'horreur

Apaisant les souvenirs de mon ancienne vie
Tu m'as appris ce que cela signifie d'être aimé

Je vous ai vu faire la même chose pour les autres

Je vous ai entendu, vous demander dans les moments de désespoir
Pourquoi, comment allez-vous faire

Quand il n'y a pas plus d'argent, plus de place, plus de maisons

  

Vous ouvrez votre cœur un peu plus grand, étirer l'argent un peu plus serré
Faire juste un peu plus d'espace pour sauver un peu plus comme moi

Je vous le dis avec la gratitude qui brille dans mes yeux 07 11 2011 Flaguy fait calin (Medium)
Dans le meilleur moyen je sais comment
En vous rappelant pourquoi vous continuer à essayer

 

Je suis la raison, les chiens qui m'ont précédé sont la raison
Comme sont ceux qui viendront après moi

Nos vies auraient été gaspillés
Notre amour jamais donné

Nous mourrions si ce n'est pas pour vous

 

Vincent-et-sa-troupe--Medium-.jpg

Repost 0
Published by GALGO78 P/NATHALIE - dans Poêmes
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 22:31

Brighitrta nous a quitté pour rejoindre le paradis des poilus dit" Le paradis des anges "

brighitta-pili-004--800x600--1---Medium-.JPG

 

Toi si particulière, nous t'avions surnommée la Barbusette, parce que tu faisais partie de la race des Barbudos, avec ton pelage long et dru comme les Fox, mais qui à la fois semblait si doux.

  

Pour toi BRIGHITTA, dont toute une équipe te tendait la main.

Une main, un bras malheureusement trop court pour arriver jusqu’à toi à temps, pour te sauver.

Tu as survécu à la maltraitance de ton Galgueiros, mais c'est la maladie « La Toux du Chenil » qui eu raison de toi. Pauvre petit Ange.

 

Soumis aux pouvoirs de son galgueiros à outrance,
Qui sans remord l’a battu, sans jamais lui donner la moindre chance,

Privée de nourriture et d’eau tout en la faisant travailler comme une forcenée,
Ce tortionnaire qui voyait bien que tu étais sans défense,
Pourquoi te faire vivre tant de souffrances ?

Ces sales mains ton frappées,
Pauvre con jusqu'au bout il t’aura fracassé,
Fière de laver son honneur, c’est un ange qu’il a « tuée »,
Maltraitance, Violence, Soumission sur un ange,
L'être humain fait des choses bien étranges.


L’homme qui fait le dur est un faible,

Méprisable, un pauvre misérable,
Sur cette terre il n’est qu'un grain de sable,

Qu’un jour le temps emportera comme un minable.

Ce poème c'est pour dire aux Galgueiros

Briseur de vie de petits êtres sans défense_Les Galgos
Qu’un jour viendra peut-être, ils subira le même châtiment
Car c'est la chose que j'espère au plus profond de mes sentiments.

 

 

REPOSE EN PAIX PETIT ANGE

Ce poême est pour dire tout ce que je ressens pour nos Galgos

 et que lorsqu'un d'entre eux disparaît c'est une brisure que je ressents

Paradis-des-Anges.jpg

Au paradis des Poilus_Dit le paradis des Anges

Repost 0
Published by GALGO78 P/NATHALIE - dans Poêmes
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 21:10

 EN MEMOIRE A TOUS LES GALGOS DISPARUSArapiles03

quelqu'un s'inquiète de notre absence
Dites lui qu'on a été jeté
Du Ciel et de la Lumière
Nous les Seigneurs de l'univers

A force de leur limer la peauchien-galgo-maltraite
Ils sont partis là-bas, là-bas
Là où les anges et Dieu n'existent plus

Si quelqu'un s'inquiète de notre absence
Dites lui qu'on a été jeté
Du Ciel et de la Lumière
Nous les Seigneurs de l'Univers

Hier, demain n'existe pas
La mort déjà là, déjà là
Ni les Anges, ni Dieu, n'existent plus

Si quelqu'un s'inquiète de notre absence
Dites lui qu'on a été jeté
Du Ciel et de la Lumière
Nous les Seigneurs de l'Univers................................

Galgo euthanasies

Repost 0
Published by GALGO78 P/NATHALIE - dans Poêmes
commenter cet article
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 22:45

Que se soit Dimanche ou Lundi

Midi ou Minuit, Matin ou Soir

Dans l’Enfer ou le paradis

30-01-2012_Cygnus--1---Medium-.JPG

 L’hivers s’installe et blanchit les paysages

Le ciel laisse tomber ses larmes glacées

Et la bise vient nous mordre, et piquer

Sans aucune pitié

 

Côté paradis la neige vient lécher que nos visages de ces flocons volant

Ou simplement caresser les carreaux de nos fenêtres fermées

Côté enfer la neige, la bise pénètre, meurtri des corps en survie sans aucune pitié, ni remord

DSCN9516--Medium-.JPG L’enfer c’est le côté de nos pauvres Lévriers galgos errant au milieu des paddocks

Au sol froid, couvert de neige, amaigries par leur triste sort avec ou sans manteau.

Comment combattre ce froid, ce vent de Sibérie qui parfois les surplombs

Alors que pour eux chaque jour compte, chaque heure s’escompte

Que chaque minute n’est qu'acompte sur le temps, sur la souffrance

DSCN9410--Medium--copie-1.JPG

 Je les imagine là dans leur paddock aux membres tremblant

Transit de froid, hurlant leur détresse,

Attendre que le temps tourne, que le ciel tourne, que les saisons tournent

Et qu’un jour un rayon de soleil point le bout de son nez et amener un peu de chaleur

 

Mon rêve est de me réveiller un jour et de pouvoir offrir à chacun d’eux une autre chaleur, une chaleur éternelle, celle du cœur, d’un tendre foyer.

Et qu’au prochain hiver se soit eux derrière cette fenêtre que les flocons de neige viendraient lécher.

Voeux 2012 Ghislaine

Repost 0
Published by GALGO78 P/NATHALIE - dans Poêmes
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 21:11

Je voulais partager avec vous chers lecteurs de ce Blog, ce texte si beau, si vrai, si réaliste écrit par une de nos Déléguées_DANIELE en CHARENTE MARITIME.

 

Mon Chien, mon Amour, 06-01-2012_Temis-et-Noa--1-.JPG

J'embrasse ta truffe, tes yeux, ton museau, ton corps...

Tu fermes les yeux, jamais rassasié de câlins,
Tu en demandes encore et encore.
Tu te frottes contre moi tel un chat, toujours cherchant un contact rassurant.
06-01-2012_Minuto.JPGJe te dis des mots d'amour, mes secrets,

mes peines et mes joies.
Toujours prés de moi, un regard suffit pour que l'on se comprenne..
Je lis parfois dans tes yeux ton inquiétude :
"tu me gardes, dis c'est vrai tu me gardes."
Mais oui, mon chéri je te garde, ne sois pas inquiet.
Tu dors , tu cauchemardes...DSCN9256--Medium-.JPG
Dans ton sommeil, remontent tes angoisses, tu t'agites, tu" cours" en pleurant,
Non mon cœur, c'est du passé.
Tu te réveilles, surpris...
Rendors toi mon cœur, tu l'as bien mérité ton repos.
Dors mon ange, dors, les copines de LSF s'occupent de 06-01-2012_Abba--Medium-.JPGtés frères de misère.

Pour toi qui m'apporte tant, qui m'aime telle que je suis, je veux te rendre ton amour au centuple.
Je t'aime mon Chien...

 

 

 

Nous autres adoptants de Galgos ressentons tous la même chose, nous découvrons tous la même chose. Chaque jour passé en compagnie d'un Galgos c'est une découverte magnifique, des échanges extraordinaires qui ne cessent d'augmenter. Une métamorphose d'un petit être sans défense qui se profil au fils du temps. Comme l'éclosion d'une rose pétale par pétale, millimètre par millimètre.

Personnellement je ne me lasse pas de les regarder vivre, de les regarder dormir paisiblement, et de me dire qu'ils sont ENFIN HEUREUX et je suis comme Danièle, je les aime mes Loulous.

Cela fait maintenant 33 ans, que je vie avec autour de moi des lévriers, des lévriers Whippet. J'ai toujours trouvé cette race apaisante, reposante et très fidèle. Depuis que j'ai rencontré les Galgos, grâce à mon mari, j'en suis encore plus amoureuse. Je ne suis née avec des chevaux autour de moi, j'ai grandi avec les Lévriers, et je sais que je mourrais avec des lévriers autour de moi.

01-2012_abba-Esme.JPG01-2012_Minuto-Fio.JPG

01-2012_Ugo-et-Fio.JPG07-2011_Dodo-LILIBELLE--1---Medium--copie-1.JPG

Mes ANGES, Mes AMOURS

 

Repost 0
Published by GALGO78 P/NATHALIE - dans Poêmes
commenter cet article
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 12:35
Pour visionner en musique cliquez sur Démarrer
En regardant balader ma LILIBELLE (15 Ans Et Demi) ........ 
Pour toi LILI et tous les vieux chiens.
 

L’Homme a besoin de se dire, de se raconter,

De se faire plaindre, de se faire encourager,

Mais ne sait pas regarder autour de lui, sourire.

Faire, donner un geste de tendresse.

 

Un sourire, une caresse, une parole douce ne coûte rien,

Mais produit beaucoup, du réconfort pour celui qui reçoit.

Sourire, caresser un court instant n’appauvrir pas celui qui donne,

Mais laisse un souvenir à celui qui reçoit, souvenir souvent éternel.

 

Aucun être vivant n’est assez riche pour s’en passer,

Aucun être vivant n’est trop pauvre pour ne pouvoir donner,

Un sourire, une caresse ou une parole tendre, ça ne coûte rien,

Juste savoir donner un peu de soi..

 

Un geste tendre donne du repos à un être fatigué,

Lui donne du courage à poursuivre une route qui lui semble si longue,

Quand il a connue souffrance, délaissement, ignorance.

Etre vieux, ne veut pas dire jeté, mais sentir une main se tendre,

Pour pouvoir aider un vieux à ne pas terminer ce long chemin dans l’ombre.

 

 

Main-tendue.jpgLIKLI

Pour  toi LILI nous serons toujours là

Repost 0
Published by GALGO78 P/NATHALIE - dans Poêmes
commenter cet article
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 23:38

Regard Abba      Regard-Minuto.JPG                                                                            

 

Lorsque je te regarde, petit être de douceur

Je ne me lasse de t’admirer !

Un quelque chose se passe

Je fonds dans ton regard

Ton passé si lourd, si douloureux !

Regard-Esme.JPG 

Pourtant, il suffit de te laisser devenir toi

Tu resplendis !!

Te regarder enrouler tes pattes autour de ta tête !

Te laisser aller dans ton bien être !

 Tete-Ghandi.JPG

Tu me fais découvrir toute ta beauté intérieure

Peu importe la couleur de ta robe,  tout ce dont tu as subi !!

Est tellement plus important, tellement cruelle !!

 

Ce qui compte est de connaître enfin ce jour

Où tu découvres le monde de l’humain

  la main devient douce

Où la voix devient tendre

P1020704 

Je t’admire Galgo,  tu me fais venir les larmes

Malgré ta finesse, délicatesse

Une force t’inonde

Tu es un être exceptionnel

 P1020480

Tu seras à jamais dans mon cœur

Tu mérites tant le bonheur

Tel un bouton de rose

S’épanouissant un matin de printemps.

 Tete-Deva.JPG

 

Jolie Poeme écrit par une Adoptante_Muriel que j'ai agrémenté de photos de nos Galgos

 

 

 

 

 

 

 

  Tete-de-Bethy.JPGTete-de-Maya.JPGTete-de-Basset.JPG

                (De Gche à Drt)Bethy/Maye/ et Louloute les 3 amours de Muriel a qui a été dédié ce poéme 

Repost 0
Published by GALGO78 P/NATHALIE - dans Poêmes
commenter cet article

Présentation

  • : Galgo-en-souffrance/Blog Association Liaison Lévriers
  • Galgo-en-souffrance/Blog Association Liaison Lévriers
  • : Sauver les Lévriers Galgos en danger en Espagne et faire passer divers messages sur les animaux en général en France
  • Contact

Recherche